L’Indice de fragilité numérique des Landes

Indice de fragilité numérique des Landes
L’Indice de fragilité numérique construit par l’Alpi à l’échelle des Landes permet d’identifier très finement les risques d’exclusion numérique sur le département. Et ainsi de conduire la démarche du réseau d’inclusion numérique au plus près des besoins des populations.

Parmi les différents outils conçus et partagés par l’Alpi pour lutter contre l’exclusion numérique, l’Indice de fragilité numérique des Landes permet de géolocaliser les zones de fragilité numérique spécifique au département landais.

Le croisement de plusieurs indicateurs, tels que le taux de couverture haut débit, le revenu médian, la situation familiale, le nombre de services publics présents sur le territoire, le taux de chômage, l’âge de la population ou encore le niveau d’études, met en lumière les zones du département landais présentant un indice de fragilité élevé, c’est-à-dire où la probabilité qu’une part significative de la population ciblée se trouve en situation d’exclusion numérique.

A partir des scores de fragilité qui composent cet indice, l’Alpi a construit une carte qui permet de visualiser rapidement les zones de risques et de comprendre leur nature.

Au sein de la stratégie d’inclusion numérique menée par le Département des Landes depuis 2019, cet indice est un outil précieux d’aide à la décision pour piloter les actions de médiation numérique et organiser une action concertée et pertinente.

 


Un indice sur mesure pour les Landes 

L’Indice de fragilité numérique des Landes est basé sur le travail réalisé par le SGAR Occitanie, sous licence « Creative Commons cc-by-sa ». Le travail opéré sur l’indice par l’Alpi a permis d’élaborer un outil totalement adapté au territoire landais, grâce à l’attention particulière apportée au choix des variables, et à l’intégration de données locales, avec l’aide du Conseil Départemental des Landes et de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) des Landes.

La définition 

Indice de fragilité numérique : analyse quantitative des données qui définissent les territoires ainsi que les catégories d’usagers qui peuvent avoir des difficultés avec les l’utilisation et l’accès au numérique et donc avec la dématérialisation des démarches administratives.